Par Olenka Van Schendel | 19 novembre 2018

null

En 2018, le problème du silo informatique persiste.  Le fossé entre les initiatives numériques et le développement du Legacy épuise les budgets informatiques et entraîne des livraisons incohérentes vers la production.

Les erreurs détectées à ce niveau ont un impact business direct : le coût moyen d’un incident majeur d’une application logicielle stratégique en production par heure est de 1 M$, soit dix fois le coût horaire moyen de dysfonctionnement matériel (*).  Et étonnamment, 70 % des erreurs de production sont dues à des erreurs de déploiement, et seulement 30 % à des erreurs de code. Pourtant, les DSI responsables de diverses cultures informatiques d’aujourd’hui manquent de visibilité et de contrôle sur le processus de déploiement des logiciels.

Quelles solutions émergent ? Depuis le dernier Gartner Symposium, nous assistons à la convergence des technologies de Release Management et DevOpsEnterprise DevOps arrive à maturité.

En tant que mouvement dominant, la communauté DevOps assume la responsabilité opérationnelle synonyme de succès.  L’agilité du « Dev » confronte les contraintes et les politiques d’entreprise familières aux « Ops ».

Du CI/CD vers l’Entreprise DevOps

Les environnements informatiques d’aujourd’hui se composent d’un mélange complexe d’applications composées chacune de centaines de micro services, de conteneurs et de multiples technologies de développement – y compris des plates-formes existantes qui se sont avérées si fiables et précieuses pour l’entreprise que même en 2018, elles constituent toujours le cœur de nombreuses applications commerciales parmi les plus importantes au monde.

De nombreux pipelines CI/CD ont été efficaces en matière d’approvisionnement, de configuration de l’environnement et d’automatisation du déploiement des applications. Mais jusqu’à présent, ils n’ont pas réussi à donner au niveau de l’entreprise les réponses aux questions qu’elle se pose sur la conformité aux réglementations, la gouvernance et la sécurité.

Ce qu’on appelle aujourd’hui les pipelines DevOps sont souvent des chaînes d’outils disparates, fragiles et sur mesure. Conçus principalement pour les environnements natifs du Cloud, ils o